Monthly Archives :

février 2017

Le glaucome : le dépister à temps c'est sauver sa vue ! Centre médical de l'alliance

Le glaucome : le dépister à temps c'est sauver sa vue !

Qu’est ce que le glaucome ?

Le glaucome regroupe un ensemble de pathologies qui ont toutes en commun une atteinte du nerf optique associée à une perte de fibres optiques. Il touche principalement les personnes de plus de 45 ans et peut malheureusement conduire à la cécité. La tension intraoculaire joue un rôle clé dans cette pathologie particulière de l’oeil.  L’atteinte visuelle n’est pas réversible mais peut-être traitée efficacement si l’on s’y prend à temps ! Le facteur héréditaire joue un rôle important dans la maladie.

Les deux types principaux :

On trouve d’abord le glaucome à angle ouvert (aussi appelé glaucome chronique) où l’angle entre la cornée et l’iris de l’œil est dit ouvert. Le filtre d’évacuation du liquide intraoculaire devient moins perméable, le liquide s’évacue de manière plus lente et s’accumule dans l’œil ce qui entraîne une augmentation de la pression interne de l’œil. Au départ, cette forme de glaucome est asymptomatique et évolue lentement au début. Un traitement et un suivi régulier est indispensable afin de l’arrêter.
Ensuite le glaucome à angle fermé (aussi appelé glaucome aigu) qui survient de manière plus brutale. L’angle entre la cornée et l’iris est très petit voire fermé, ce qui rend l’évacuation du fluide intraoculaire quasi impossible et provoque une rapide augmentation de la tension intraoculaire.
Ce phénomène entraîne une douleur sévère dans l’œil, une rougeur de l’œil, des nausées et une vision trouble. Si vous ressentez ce genre de symptômes, il faut consulter rapidement votre ophtalmologue car il s’agit d’une situation d’urgence qui nécessite un traitement rapide. En l’absence d’une prise en charge immédiate, la perte de vision peut être importante et sera irréversible.
Juste pour information, il existe toute une série d’autres glaucomes tels que les glaucomes secondaires à une pathologie oculaire ou le glaucome congénital; mais nous n’abordons pas ces types dans cet article.

Comment est-il détecté ?

On le détecte en réalisant les tests suivants :
–       Tension intraoculaire (tonométrie)
–       Epaisseur cornéenne (pachymétrie)
–       Evaluation de l’angle (gonioscopie)
–       Fond d’œil pour examiner le nerf optique
–       Scan du nerf optique (OCT)
–       Champ visuel pour évaluer la vision périphérique et centrale

Quels sont les différents traitements ?

Vous trouverez les trois différents traitements sur la page dédiée de notre site : http://www.cm-alliance.be/chirurgies-de-l-oeil/glaucome-cest-quoi/

Que faire en cas de doute ?

Le glaucome est une maladie dégénérative du nerf optique. On ne peut que ralentir son évolution en réduisant au maximum la tension intraoculaire. Malheureusement, ses dommages sont irréversibles.  C’est pourquoi il est important de consulter régulièrement son ophtalmologue pour le dépister le plus tôt possible.
Si vous effectuez une visite bi-annuelle chez l’ophtalmologue dès 45 ans, le dépistage sera automatique, le cas échéant.  Si vous soupçonnez un début de glaucome, prenez un rendez-vous sans tarder avec un ophtalmologue.  Il en va de la pérennité de votre vision….
 

    Préférences

    Quand vous visitez un site, certaines informations sont gardées en mémoire par votre navigateur sous forme de cookies. Vous pouvez changer ici vos préférences. Il se pourrait que bloquer ces cookies ait un impact sur votre expérience utilisateur et sur les services que nous offrons.

    Cliquez pour activer/désactiver google analytics
    Cliquez pour activer/désactiver google font
    Cliquez pour activer/désactiver google map
    Politique de confidentialité
    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites. Si vous ne voulez pas de ces cookies, veuillez définir vos préférences et accepter ou non leur utilisation.